Quel rôle pour le soft en France ?

Re: Quel rôle pour le soft en France ?

Messagede SebHash » Mar 13 Nov 2012 14:03

Comment veux tu pousser les jeunes à aller vers le soft quand tu tient un discours dévalorisant...
Faut pas s'étonner après d'un manque d'effectif "stable"...
Si l'on ne vise rien, c'est en général ce qu'on obtient.
Avatar de l’utilisateur
SebHash
 
Messages: 841
Inscription: Jeu 7 Juil 2011 14:50
Localisation: Nantes
Club :: Mariners Nantes
Nom: HACOUT
Prenom: Sébastien
Position défensive: 5

Re: Quel rôle pour le soft en France ?

Messagede nadia » Mar 13 Nov 2012 14:30

Gaetan a écrit:On a reçu hier le nouveau classement du championnat IDF softball masculin 2012. Le PUC devient vice-champion IDF parce que des équipes ont eu jusqu'à 8 matchs de pénalité (souvent pour utilisation frauduleuse de moyen de paiem... euh de joueurs :mrgreen: ) !!!!!!!!!!!!!!! C'est ubuesque !!!!! De mémoire, il y a 3-4 clubs sanctionnés qui n'ont pas respecté les règlements d'emploi de mutés, prêtés, etc dont a fini en forfait général.


Perso je dit que la merde des championnats IdF masculin et féminin cette année est la faute de la fédé. La suppression des compléments de licence a fait que c’était impossible pour presque tous les clubs d'aligner une équipe. Je prends l'exemple de l'entente Noisy-Limeil qui a du faire des mutations de ces joueurs (auparavant inscrits dans d'autres clubs) et qui c'est retrouvé avec + de je ne sais combien mutés sur le terrain. Ou le BCF qui a fusionné avec le PSC pour pouvoir aligner une équipe masculine, mais comme fermer un club (et oui un club de soft de moins en France cette année!!!) ça prend du temps (il faut attendre les documents de la préfecture) le club a demandé une dérogation à la fédé (comme Limeil-Noisy pour ces mutés). Ces dérogations (+ des dérogation en féminin pour plusieurs clubs) ont été validé par la fédé à l'AG (avant début de championnat), 3 semaines plus tard ces dérogations sont refusés par je ne sais pas quelle commission. Le compte rendu qui interdit officiellement ces dérogations est publié en fin de championnat IdF et la décision finale de déclasser les équipes fautives est donnée en Octobre après les championnats nationaux. Je trouve que ça montre l’intérêt qu'a porté la fédé pour le soft cette année, car on avait prévenu depuis janvier que les championnats ne pourraient pas avoir lieu si la fédé n'est pas souple (au moins pour cette année à cause des délais trop courts...)

Le seul truc positif c'est que tous les clubs d'IDF ont essayé de jouer le jeu et le championnat a bien eu lieu (malgré un forfait général en masculin et un en féminin). Deja qu'il y a pas beaucoup d’équipes, si une ou deux se désistent pour des problèmes administratifs les championnats sont mis en danger...
nadia
 
Messages: 736
Inscription: Mer 12 Jan 2011 15:00
Nom: Dozova
Prenom: Nadia

Re: Quel rôle pour le soft en France ?

Messagede Cocoroazhon » Mar 13 Nov 2012 14:43

Gaetan a écrit:Le potentiel est là ! Manque l'unité et un projet clair avec des fondations solides (équipes jeunes). C'est cette image floue du softball qui peut aussi conduire certains à penser le softball comme un sous-baseball, qui avec toutes ses défaillances, est quand même bien plu structuré car plus ancien (et pour certains plus légitime donc). Mais apparemment, la réunion softball a mis sur de bons rails le futur du softball français. Une première étape prometteuse.

Tu pars du préjugé qu'il y aurait un projet clair dans le baseball?
Pour avoir des équipes jeunes il faut notamment que ta ligue ton club veuille en faire... si les tenants de la politique jeune de ta ligue dévalorise le softball sans savoir dans le fond comment ça fonctionne puisqu'il ne s'y intéresse pas... tu fais quoi?
Baseball is the only place in life where a sacrifice is really appreciated
Cocoroazhon
 
Messages: 831
Inscription: Lun 28 Déc 2009 01:24
Club :: BlackWings
Nom: Coco
Prenom: Roazhon
Position défensive: 2

Re: Quel rôle pour le soft en France ?

Messagede nadia » Mar 13 Nov 2012 15:02

C'est sur que développer le soft ne peut passer que par la création d’équipes et championnats jeunes. Mais actuellement, je vois difficilement comment c'est possible en IdF. On arrive à se démerder pour les seniors, mais les jeunes demandent un traitement très différent: il faut des coachs, il faut des bénévoles en plus et ça actuellement je ne vois pas les équipes en IdF qui peuvent investir dedans. En plus comment peut on espérer former des jeunes si on n'a pas une équipe senior? J’entends déjà: on va pas former des joueurs/joueuses pour que X nous les prend dans 2 ans. Et quand je vois comment galèrent certains grands clubs de baseball pour avoir l'encadrement nécessaire pour les petits (et en sachant que la plupart de ces clubs n'inciteront jamais les jeunes à faire du soft), j'ai vraiment du mal à voir comment ça va se faire dans l’état actuel des choses.
Cependant certains clubs essaient (ont essayé) dans le passé de faire des trucs, mais on en entend pas beaucoup parler et on ne sait pas si ça marche et si c'est toujours d'actualité. Je pense aux Bandits, Thiais, le PUC...
nadia
 
Messages: 736
Inscription: Mer 12 Jan 2011 15:00
Nom: Dozova
Prenom: Nadia

Re: Quel rôle pour le soft en France ?

Messagede Florian44 » Mar 13 Nov 2012 15:10

Une solution Simple , l'hiver les jeunes U15 au lieu de jouer au baseball en salle, ils peuvent jouer au softball. :mrgreen:

Avant notre entraînement de Soft étais en même temps que notre entrainement U15 , il n'étais pas rare de faire des matchs contre eux en fins de séance.
Point "Fécamp" :

"Plus une discussion en ligne sur le baseball/softball français dure longtemps, plus la probabilité d'y trouver une allusion à la politique fédérale est proche de 1."
Avatar de l’utilisateur
Florian44
Administrateur
 
Messages: 1610
Inscription: Lun 31 Aoû 2009 12:50
Localisation: Nantes
Club :: Nantes - MARINERS
Nom: GLOMOT
Prenom: Florian
Position défensive: 3

Re: Quel rôle pour le soft en France ?

Messagede Gaetan » Mar 13 Nov 2012 15:20

SebHash a écrit:Comment veux tu pousser les jeunes à aller vers le soft quand tu tient un discours dévalorisant...
Faut pas s'étonner après d'un manque d'effectif "stable"...


Le souci est peut-être de vouloir pousser les jeunes baseballeurs-ses vers le softball non ?

Si la section softball recrute elle-même des jeunes débutants qui n'ont pas eu droit au discours "dévalorisant" des baseballeurs, tu règles la question ! Et ce, pour peu qu'il y ait des sections baseball et softball dans un même club. Mais, soyons honnêtes, je ne pense pas que ce type de discours soit la cause principale des maux du softball français.

nadia a écrit:Perso je dit que la merde des championnats IdF masculin et féminin cette année est la faute de la fédé. La suppression des compléments de licence a fait que c’était impossible pour presque tous les clubs d'aligner une équipe.


Et la fédé te dira que c'est à cause des clubs IDF qui préfèrent faire leur sauce à eux. Là n'est pas la question. Dans mon propos, c'est plutôt de demander quelle image renvoie le softball français aujourd'hui ? Une image émiettée. Ce n'est pas vendeur non plus !

Cocoroazhon a écrit:Tu pars du préjugé qu'il y aurait un projet clair dans le baseball?
Pour avoir des équipes jeunes il faut notamment que ta ligue ton club veuille en faire... si les tenants de la politique jeune de ta ligue dévalorise le softball sans savoir dans le fond comment ça fonctionne puisqu'il ne s'y intéresse pas... tu fais quoi?


Le projet n'est pas forcément très clair mais s'appuyant sur un développement historique plus ancien, le baseball a su, bon an mal an, se structurer, se développer. Il renvoie donc une meilleure image même si les problèmes sont encore nombreux. Le softball ne renvoie pas cette image globale de structuration mais plutôt de recherche de structuration. On ne se pose pas la question en IDF si on aura une deux trois quatre équipes au moins pour faire un championnat régional. C'est un peu beaucoup la question qu'on se pose chaque année au softball IDF (sauf en mixte). Mais je ne dis pas ça pour dévaloriser. C'est l'image que cela renvoie. Et c'est comme cela que le vivent aussi certains softballeurs-ses...
"Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas, c'est parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles." Sénèque.
Avatar de l’utilisateur
Gaetan
 
Messages: 4735
Inscription: Dim 28 Nov 2010 21:17
Localisation: Paris
Club :: Patriots Paris
Nom: ALIBERT
Prenom: Gaétan

Re: Quel rôle pour le soft en France ?

Messagede Gaetan » Mar 13 Nov 2012 15:23

nadia a écrit:C'est sur que développer le soft ne peut passer que par la création d’équipes et championnats jeunes. Mais actuellement, je vois difficilement comment c'est possible en IdF. On arrive à se démerder pour les seniors, mais les jeunes demandent un traitement très différent: il faut des coachs, il faut des bénévoles en plus et ça actuellement je ne vois pas les équipes en IdF qui peuvent investir dedans. En plus comment peut on espérer former des jeunes si on n'a pas une équipe senior? J’entends déjà: on va pas former des joueurs/joueuses pour que X nous les prend dans 2 ans. Et quand je vois comment galèrent certains grands clubs de baseball pour avoir l'encadrement nécessaire pour les petits (et en sachant que la plupart de ces clubs n'inciteront jamais les jeunes à faire du soft), j'ai vraiment du mal à voir comment ça va se faire dans l’état actuel des choses.
Cependant certains clubs essaient (ont essayé) dans le passé de faire des trucs, mais on en entend pas beaucoup parler et on ne sait pas si ça marche et si c'est toujours d'actualité. Je pense aux Bandits, Thiais, le PUC...


Il y les moyens mais aussi la volonté. Je ne suis pas sûr que cette dernière existe dans tous les clubs. Ce qui est d'ailleurs logique pour un club qui voit le softball comme une activité de loisir abordable (mixte, slowpitch, indoor) et non comme une recherche de compétitivité nationale. Un club qui veut s'amuser, faire des tournois et des matchs BBQ n'a pas d'intérêt en soi de former des jeunes. En revanche, le club qui veut performer et performer dans la durée oui.

Au PUC, nous tentons actuellement d'ouvrir une section jeunes softball avec cadettes et juniors (avec entrainement dédié et suivi par le coach softball + coach baseball des juniors/minimes). On a quelques recrues mais il faut encore recruter. Ce n'est qu'un début.
"Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas, c'est parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles." Sénèque.
Avatar de l’utilisateur
Gaetan
 
Messages: 4735
Inscription: Dim 28 Nov 2010 21:17
Localisation: Paris
Club :: Patriots Paris
Nom: ALIBERT
Prenom: Gaétan

Re: Quel rôle pour le soft en France ?

Messagede alex » Mar 13 Nov 2012 15:32

nadia a écrit:Perso je dit que la merde des championnats IdF masculin et féminin cette année est la faute de la fédé. La suppression des compléments de licence a fait que c’était impossible pour presque tous les clubs d'aligner une équipe.


Et la fédé te dira que c'est à cause des clubs IDF qui préfèrent faire leur sauce à eux. Là n'est pas la question. Dans mon propos, c'est plutôt de demander quelle image renvoie le softball français aujourd'hui ? Une image émiettée. Ce n'est pas vendeur non plus !

l'image émiettée renvoyée par le softball est du fait du manque d'interêt réel de la fédé jusqu'à maintenant pour le softball en général. J'en suis fort bien désolé.
Et du coup, effectivement ce n'est pas vendeur.
On ne peut pas te tenir un discour un jour, et changer de politique le lendemain...pourquoi ? Purement politique....

j'espère qu'avec la réunion que nous avons eu samedi dernier, avec la présence du président, on pourra arriver à quelque chose.
Et pour le coup, ça montrera un changement réel de politique fédérale à ce sujet, même si nous savons que les élections approchent....
bla bla bla bla bla
Avatar de l’utilisateur
alex
 
Messages: 357
Inscription: Mer 16 Sep 2009 13:05
Club :: Limeil Brevannes
Nom: Marcati
Prenom: Alex

Re: Quel rôle pour le soft en France ?

Messagede Florian44 » Mar 13 Nov 2012 15:51

J'ai l'impression que l'on fais les choses à l'envers. Alors que l'on devrait analyser et agir en fonction de l'analyse.

J'ai peut-être une vision erronée mais j'ai l'impression que la pratique dominante est le Fastpich Mixte.
Pourquoi ? Parce qu'il est plus simple de trouver 5 hommes et 5 femmes que 10 hommes ou 10 femmes.

Si l'on veux développer les pratiques de genre, l'une des solutions serait de faire un championnat national d'équipes de ligues.
Point "Fécamp" :

"Plus une discussion en ligne sur le baseball/softball français dure longtemps, plus la probabilité d'y trouver une allusion à la politique fédérale est proche de 1."
Avatar de l’utilisateur
Florian44
Administrateur
 
Messages: 1610
Inscription: Lun 31 Aoû 2009 12:50
Localisation: Nantes
Club :: Nantes - MARINERS
Nom: GLOMOT
Prenom: Florian
Position défensive: 3

Re: Quel rôle pour le soft en France ?

Messagede SebHash » Mar 13 Nov 2012 16:00

Florian44 a écrit:J'ai peut-être une vision erronée mais j'ai l'impression que la pratique dominante est le Fastpich Mixte.


A priori, c'est vrai dans notre région mais pas partout en France...
Et le fait que la pratique du soft soit si morcelé en partisan d'équipes mixte ou sexuées et du slow à coté qui fait qu'individuellement, on a que quelques centaines de pratiquant dans chaque catégorie...
Du coup, chacun tire la couverture vers SA pratique et rien ne bouge...

Ici tu dis que la solution passe par le mixte, ailleurs on te répondra que c'est une hérésie et qu'il vaut mieux bosser le développement pour avoir une équipe homme et une équipe femme... (C'est le même type de discours qui vise à supprimer les ententes). Tu parles compet quand d'autres parles loisir et initiation...

Il n'en ressort qu'une belle cacophonie totalement improductive...

Et il est à craindre que quelle que soit l'orientation de la fédé, il y aura 3/4 de mécontents qui resteront à continuer LEUR pratique en tournant le dos au reste du monde...
Si l'on ne vise rien, c'est en général ce qu'on obtient.
Avatar de l’utilisateur
SebHash
 
Messages: 841
Inscription: Jeu 7 Juil 2011 14:50
Localisation: Nantes
Club :: Mariners Nantes
Nom: HACOUT
Prenom: Sébastien
Position défensive: 5

Re: Quel rôle pour le soft en France ?

Messagede nadia » Mar 13 Nov 2012 16:06

Gaetan a écrit:
nadia a écrit:Perso je dit que la merde des championnats IdF masculin et féminin cette année est la faute de la fédé. La suppression des compléments de licence a fait que c’était impossible pour presque tous les clubs d'aligner une équipe.


Et la fédé te dira que c'est à cause des clubs IDF qui préfèrent faire leur sauce à eux. Là n'est pas la question. Dans mon propos, c'est plutôt de demander quelle image renvoie le softball français aujourd'hui ? Une image émiettée. Ce n'est pas vendeur non plus !



J'aurais été d'accord avec toi si la fédé avait dit un non ferme des le départ pour les dérogations en question. Mais la un jour c'est oui, un jour c'est non. Elle est ou la cohérence?

C'est sur que l'image est pas bonne et les problèmes du soft sont nombreux. Mais moi je serais baseballeuse je me poserais la question comment notre fédé commune traite les problèmes d'une partie de ses licenciés et comment un jour il peut y avoir une décision officielle et trois jours après une décision officielle dans le sens inverse, ceci montre un total manque de vision et d'organisation. Cette année c’était le softball qui en a pâti, l'année prochaine ça sera peut être la D1 (équipes de pôle je vous attends).

Si on voulait comparer l’état actuel du soft et du baseball le meilleur parallèle aux nivaux nombre de licenciés et organisation serait avec les championnat juniors. Il y a des licenciés, mais il n'y a pas de clubs (ou peu), pas de championnats régio et pas de championnat national. Résultats les jeunes jouent avec les seniors. Je veux bien que nous les softabaleurs on est méchants et on se tire la bourre et on ne développe pas, mais voir la même chose coté baseball m'indique que le problème est peut être plus grave et plus global. Après, je vois que la fédé a trouvé la bonne solution pour augmenter les performances des équipes de France jeune (les équipes de pôles en D1) donc je pourrais dormir tranquille...
nadia
 
Messages: 736
Inscription: Mer 12 Jan 2011 15:00
Nom: Dozova
Prenom: Nadia

Re: Quel rôle pour le soft en France ?

Messagede Florian44 » Mar 13 Nov 2012 16:39

Pour moi la pratique développement du mixte c'est une étape qui peut permettre de faciliter les choses.
Car je ne pense pas que les gens jouent en mixte parce que l'ambiance y est spécial , mais plus par "défaut".

A l'échelle d'une ligue :

Quand un club a 5 filles + 5 gars tu peux créer une équipes mixte (Tournois )
Quand tu as 3 clubs qui ont 5 filles + 5 gars tu crées un championnat + une équipe de ligue féminine

Après:

Quand un club a 12 filles + 5 gars tu peux garder ton équipe mixte + et envoyer une équipe féminine sur des tournois
Quand tu as 3 clubs avec 12 filles + 5 gars , tu peux faire 2 championnats (Mixte et féminin) et créer une équipe de ligue masculine.

Voila pourquoi le fastpitch mixte peut être un outil de développement malgré le fait que la discipline ne soit pas "reconnu"

Mais derrière il faut que la fd se prépare . Exemple : accepter de faire un championnat national avec à la fois des clubs (pour les ligues développées) et des équipes de ligue (pour les ligue en voie de développement) .
Point "Fécamp" :

"Plus une discussion en ligne sur le baseball/softball français dure longtemps, plus la probabilité d'y trouver une allusion à la politique fédérale est proche de 1."
Avatar de l’utilisateur
Florian44
Administrateur
 
Messages: 1610
Inscription: Lun 31 Aoû 2009 12:50
Localisation: Nantes
Club :: Nantes - MARINERS
Nom: GLOMOT
Prenom: Florian
Position défensive: 3

Re: Quel rôle pour le soft en France ?

Messagede Cocoroazhon » Mar 13 Nov 2012 16:51

Gaetan a écrit:
Cocoroazhon a écrit:Tu pars du préjugé qu'il y aurait un projet clair dans le baseball?
Pour avoir des équipes jeunes il faut notamment que ta ligue ton club veuille en faire... si les tenants de la politique jeune de ta ligue dévalorise le softball sans savoir dans le fond comment ça fonctionne puisqu'il ne s'y intéresse pas... tu fais quoi?


Le projet n'est pas forcément très clair mais s'appuyant sur un développement historique plus ancien, le baseball a su, bon an mal an, se structurer, se développer. Il renvoie donc une meilleure image même si les problèmes sont encore nombreux. Le softball ne renvoie pas cette image globale de structuration mais plutôt de recherche de structuration. On ne se pose pas la question en IDF si on aura une deux trois quatre équipes au moins pour faire un championnat régional. C'est un peu beaucoup la question qu'on se pose chaque année au softball IDF (sauf en mixte). Mais je ne dis pas ça pour dévaloriser. C'est l'image que cela renvoie. Et c'est comme cela que le vivent aussi certains softballeurs-ses...


Donc là tu te base principalement sur ce que tu vois en IDF, hors les développement sont différents selon les ligues. Tout comme quand tu regarde le développement du baseball...il est hétérogène aussi selon les ligues.
Historiquement il y a plus de licenciés au baseball...ok. Maintenant si l'on parle de structuration en fonction du nombre de licenciés, je suis pas sur que cela soit moins structuré.
Baseball is the only place in life where a sacrifice is really appreciated
Cocoroazhon
 
Messages: 831
Inscription: Lun 28 Déc 2009 01:24
Club :: BlackWings
Nom: Coco
Prenom: Roazhon
Position défensive: 2

Re: Quel rôle pour le soft en France ?

Messagede SebHash » Mar 13 Nov 2012 17:05

Cocoroazhon a écrit:Donc là tu te base principalement sur ce que tu vois en IDF, hors les développement sont différents selon les ligues. Tout comme quand tu regarde le développement du baseball...il est hétérogène aussi selon les ligues.


C'est même la dominante majeure des reflexions sur ce post depuis le début...
Le soft est pratiqué différemment en IDF, dans le sud, dans l'ouest...
La fédé n'a que la vision IDF, et même avec ça, ils sortent des règlements qui les bloquent plus qu'ils ne les aident...

C'était vraiment une bonne chose que cette table ronde softball par la CNSS, reste à voir si il va en sortir quelque chose de concret avec cette année électorale...
Si l'on ne vise rien, c'est en général ce qu'on obtient.
Avatar de l’utilisateur
SebHash
 
Messages: 841
Inscription: Jeu 7 Juil 2011 14:50
Localisation: Nantes
Club :: Mariners Nantes
Nom: HACOUT
Prenom: Sébastien
Position défensive: 5

Re: Quel rôle pour le soft en France ?

Messagede Gaetan » Mar 13 Nov 2012 17:30

SebHash a écrit:
Cocoroazhon a écrit:Donc là tu te base principalement sur ce que tu vois en IDF, hors les développement sont différents selon les ligues. Tout comme quand tu regarde le développement du baseball...il est hétérogène aussi selon les ligues.


C'est même la dominante majeure des reflexions sur ce post depuis le début...
Le soft est pratiqué différemment en IDF, dans le sud, dans l'ouest...
La fédé n'a que la vision IDF, et même avec ça, ils sortent des règlements qui les bloquent plus qu'ils ne les aident...

C'était vraiment une bonne chose que cette table ronde softball par la CNSS, reste à voir si il va en sortir quelque chose de concret avec cette année électorale...


Je suis le même le premier ou presque sur ce topic et celui de la réunion à avoir souligner les différences de pratiques et développement entre les ligues donc ne me faites pas le coup du parisianisme !

nadia a écrit:J'aurais été d'accord avec toi si la fédé avait dit un non ferme des le départ pour les dérogations en question. Mais la un jour c'est oui, un jour c'est non. Elle est ou la cohérence?


D'un autre côté, le "système" IDF a-t-il vraiment apporté une solution au développement de masse ? Oui (nombreux clubs de mixte) mais aux dépens des pratiques de genre (championnats régionaux IDF masculin et féminin fragiles). De plus, si j'ai bien compris, l'histoire des compléments de licence est avant tout un problème francilien. Les autres ligues sont peu ou pas concernées. Donc la fédé a ses torts mais il serait faux de la désigner comme seule coupable de la situation.

Maintenant, il n'y a ni méchants softballeuses, ni méchants baseballeurs. Et de nombreux baseballeurs pratiquent avec plaisir le softball en plus du baseball ou à la place. Maintenant, le softball français est apparu très tardivement (années 60 ? 70 ? 80 ?) alors que le baseball en France a plus de cent ans. Donc, oui la structuration est forcément plus avancée dans le baseball que dans le softball, même si certaines ligues galèrent.

Oui, il n'y a pas de championnat Junior bien structuré mais tu as des championnats régionaux et nationaux de benjamins à cadets, des divisions nationales et régionales seniors. Mais c'est logique et un minimum pour une discipline aussi ancienne. Le softball est finalement récent en France comparé au baseball. Alors, même si le baseball a aussi plein de problèmes, ils ne sont pas forcément comparables, en tout cas pas de la même échelle puisque pas le même nombre de licenciés et pas le même nombre de clubs/équipes.
"Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas, c'est parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles." Sénèque.
Avatar de l’utilisateur
Gaetan
 
Messages: 4735
Inscription: Dim 28 Nov 2010 21:17
Localisation: Paris
Club :: Patriots Paris
Nom: ALIBERT
Prenom: Gaétan

PrécédenteSuivante

Retourner vers Softball Français

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités